Version classique
partager :

Erwan Rozeg, reder 2012 - Erwan Rosec dans la Redadeg 2012

Tremenet e oa an trede REDADEG dre Bempoull, d'ar 14 a viz mae. Aozet e vez an abadenn-se bep eil bloaz, da vrudañ ar stourm evit ar brezhoneg, hag ivez dastum arc'hant evit kas raktresoù da benn. Ur pezh aozadur e vez, peogwir eo noz-deiz, e-pad ur sizhunvezh, e vez tud a-youl vat o redek war hentoù Breizh. Ar bloaz-mañ he deus graet ar Redadeg ur pezh tro Breizh : 1.500 kilometrad !
Publié le mercredi 30 mai 2012

Kêr Bempoull he doa prenet ur c'hilometrad, un doare da ziskouez hec'h interest evit hor yezh. Hag evit redek en hec'h anv, ez eo ar c'hoñsailher Erwan Rozeg an hini eo en doa gwisket e votoù sport hag ar roched niverennet. E karg e oan eus ar sportoù betek gwelet ne leze ket ma micher amzer a-walc'h din evit se. Restaorañcher eo Erwan Rozeg. N'en deus bugel ebet, met anavezout a ra mat un hentenn skoliata divyezhek memes tra : Ma filhor zo en ur c'hlas divyezhek, e Bro-Elzas ! Me 'soñj din eo arabat d'ar yezhoù mont da get, ha dedenus eo difenn hon identelezh. A-du emaon gant ar skritellañ en div yezh, da skouer ! Neuze e oa bet kontant Erwan Rozeg da redek evit ar brezhoneg, hep termal. Ur soñj mat eo ar Redadeg. Ha plijus em eus kavet en ober ! Prest on da adkregiñ en hini a zeu, a-benn daou vloaz !

Erwan Rosec dans la Redadeg 2012

La troisième REDADEG est passée par Paimpol, le 14 mai dernier. Cette course-relais est organisée tous les deux ans, pour promouvoir la langue bretonne, et aussi récolter des fonds pour réaliser des projets linguistiques. C'est une grosse organisation, car nuit et jour, pendant une semaine entière, des volontaires courent sur les routes de Bretagne. Cette année, la course a fait un grand Tro Breizh :1 500 kilomètres !

La ville de Paimpol avait acheté un kilomètre, une façon de montrer son attachement à notre langue. Et pour courir en son nom, c'est le conseiller municipal Erwan Rosec qui a mis ses chaussures de sport et endossé le maillot numéroté. J'étais en charge des sports, jusqu'à ce que je doive admettre que mon métier ne m'en laissait pas le temps. Erwan Rosec est restaurateur. Il n'a pas d'enfant, mais il connait quand même bien une filière d'enseignement bilingue : Mon filleul est en classe bilingue, en Alsace ! Je pense que les langues ne doivent pas disparaitre, et qu'il est intéressant de défendre notre identité. Par exemple, je suis pour l'affichage bilingue ! C'est donc sans hésiter qu' Erwan Rosec a accepté de courir pour la langue bretonne. Je trouve que la Redadeg, c'est une démarche sympa. Et j'ai pris plaisir à y participer ! Je suis prêt à remettre ça lors de la prochaine, dans deux ans !

La Redadeg en était à son 376ème kilomètre lorsqu'elle a traversé Paimpol, comme l'indique le numéro sur le maillot porté par Erwan Rosec.


creation site mairie